Assurance

Assurtech : qu’est-ce que c’est ?

Le numérique s’impose de plus en plus dans les relations interhumaines. C’est dans cette optique qu’une forme innovante de compagnie d’assurances a vu jour : les assurtech. Issue de la combinaison assurance / Technologie, une assurtech est une compagnie d’assurances qui utilise des outils virtuels pour apporter les mêmes services qu’une assurance standard. Du fait de sa taille réduite, elle offre à ses clients des formules d’assurance avec un meilleur rapport qualité-prix.

Une Assurtech : comment ça marche ?

La technologie de l’assurance a choisi un système de collaboration de proximité avec ses clients. Dès lors, le traditionnel circuit : assuré à intermédiaire d’assurance à assureur à réassureur se voit raccourci. Les assurtech visent ainsi à assurer selon un modèle efficace et économique. Les tarifs en deviennent plus réduits au bénéfice du consommateur. Concernant la gestion client, une assurtech propose un suivi personnalisé suivant un processus totalement virtuel :

  • Une souscription en ligne ;
  • Une personnalisation des offres grâce à l’intelligence artificielle ;
  • Un suivi des dossiers clients en ligne par l’intermédiaire des outils de conversation en ligne.

Dans quels domaines intervient une assurtech ?

Les assurtech interviennent dans les mêmes domaines que les assurances standards. Cependant, chaque structure n’intervient que dans un seul domaine. Il faut aussi noter que malgré leur diversité, leur champ d’intervention est plus large en assurance non-vie qu’en assurance maladie et assurance vie. Leur secteur d’activité se résume sur trois grands axes :

  • La distribution : c’est le domaine dans lequel les assurtech s’impliquent le plus. Ils y investissent à hauteur de 17 % en assurance non-vie. Elles interviennent principalement comme courtier et permettent un transit facile pour le client lors de ses échanges avec ses partenaires.
  • L’offre : les acteurs en assurtech proposent en permanence des solutions innovantes adaptées aux besoins de leur client. Contrairement aux assurances standards qui offrent les mêmes types de formules, les assurtech sont des conceptrices de nouvelles formules d’assurance. C’est d’ailleurs pour cela qu’elles sont appelées néo-assurance.
  • Les services : ce sont les structures d’assurtech les plus performantes qui s’y impliquent. Via un matériel sophistiqué, elles agissent de manière préventive en couvrant leurs clients sur leurs transactions en ligne. Elles digitalisent le processus de sorte à détecter toute tentative de fraude sur les contrats de vente et les fiches de paiement. Elles couvrent aussi les sinistres.

L’assurtech : le défi du secteur de l’assurance

Le premier défi relevé par les assurtech est la gestion du temps. Quel que soit le type d’incident, le service client va vous assister en ligne. Même en cas de sinistre, les compagnies recourent à l’intelligence artificielle pour intervenir dans les plus brefs délais.

Le second défi est celui de l’économie. De par la conception de nouvelles formules adaptées aux réalités du commerce et du marketing en ligne, le client ne souscrit qu’à une formule dont il a besoin. Ceci, ajouté à la réduction des charges de la société d’assurance, les prix s’en retrouvent moins bas qu’en assurance traditionnelle.

Le troisième défi est l’innovation par la mutualisation groupée : le PEER TO PEER (P2P), les achats groupés et l’assurance à la demande.

Les Assurtech : innovantes avec ses limites

Les limites des assurtech se situent surtout au niveau assurance vie et assurance maladie. Les chiffres tournent autour de 2 % pour l’assurance sinistre vie et 3 % pour l’assurance produit vie. Quant à la maladie, vous verrez 6 % pour l’assurance sinistre et 5 % pour l’assurance produit.

Vous savez maintenant ce qu’est une assurtech. En d’autres termes, c’est une start-up d’assurance à l’image des Fintech dans les secteurs de la banque et des finances.